Chateau Alkohol

Récit

Le Chateau Alkohol a été l’un des bons spots de l’année 2013, notamment grâce à sa superbe chapelle qui nous plongerait presque dans une ambiance de films de chevaliers et templiers.
J’ai très rapidement obtenu la localisation de ce magnifique Chateau Alkohol mais, celui-ci se situant en Allemagne, il m’a été difficile de m’y rendre rapidement (j’habite à Paris). Mais, après concertation avec l’équipe, nous avons finalement décidé de nous y rendre en cumulant quelques localisations que j’avais autour de celui-ci. D’autant plus que nous avions la possibilité de faire étape chez un collègue belge, Bestarns.

Après avoir fait une petite halte ultra matinale au Chateau R (alias Château Ricardo), nous reprenons la route, direction l’Allemagne ! Ça en fait des kilomètres… c’est éprouvant, surtout lorsque l’on se lève à 4h30 du matin ! Mais c’est là le crédo d’un bon urbexeur !

Arrivés sur place, nous sommes rejoints par un explorateur belge, Pépé Palumbo, qui veut tenter l’expérience avec nous. Difficulté de cette exploration… les voisins habitent juste à côté du château et sur l’unique chemin qui y mène ! De plus il semblerait, d’après mes informations, que de nombreux urbexeurs soient passés avant nous et que certains se seraient faits sortir par la police. Je pense donc que le meilleur moyen est de l’aborder par l’arrière, en passant par la forêt puis par un champs de maïs… Croyez-moi, marcher 1 kilomètre dans un champs de maïs infesté d’orties et de ronces, après avoir conduit 3 heures et en avoir dormi 4… c’est vraiment pas évident ! Enfin, quoi qu’il en soit nous arrivons de l’autre côté du château et nous sommes sûrs de ne pas avoir été vus. On pénètre dans le corps de ferme qui entoure ce petit château (qui finalement n’est pas vraiment un château mais plutôt un manoir) et nous voyons qu’il y a de la lumière allumée dans un des bâtiments… Tant pis, on n’a pas fait tout ça pour rien ! On s’avance d’un pas pressé et rejoint le côté du bâtiment… ouf, personne ne semble nous avoir vus !
Nous cherchons vite une entrée, et après une petite escalade, nous trouvons vite l’entrée actuelle du bâtiment (nous nous faisons au passage huer par une horde d’oies qui passe par là) !

Lorsque nous entrons dans le Chateau Alkohol nous voyons que beaucoup de pièces ont été fouillées et vidées… mais il persiste tout de même une ambiance intéressante. Nous trouvons finalement la chapelle qui , à elle seule, justifie notre déplacement.

Nous nous répartissons dans la bâtisse et, pendant que mon boîtier saisit ces scènes figées dans le temps, j’entends que les voisins juste à côté vaquent à leurs occupations… Ils ne peuvent se douter que nous sommes là. Soyons discrets quand même…

Nous repartons au bout d’une heure et demi par un chemin moins discret mais plus praticable que ce satané champs de maïs !

Une très belle exploration que je vous laisse découvrir au travers des clichés ci-dessous.

Photos

Commentaires

Commentaires