CMH

Récit

Bon alors disons le tout de suite, c’est pas une visite qui restera dans mes souvenirs pour la qualité du lieu. Par contre je m’en souviendrai pour l’aventure que ça a été pour entrer dedans.
Pour situer le contexte cet ancien hôpital militaire, situé quelque part en Angleterre, est positionné sur un terrain militaire toujours en activité. La parano anglaise aidant, et bien que n’ayant plus rien à y protéger, le terrain est étroitement surveillé par des anciens militaire gurkhas.
Les gurkhas, d’après wikipédia, ce sont « des unités des armées britanniques et indiennes recrutés au Népal ».

Bon maintenant pour moi des gurkhas c’est plutôt ça :

gurkha

Une bande de joyeux foufous, habitués aux expéditions militaires, prêts à vous péter les rotules !

Donc forcément en arrivant la bas, la pression monte un peu…

Première étape pour pénétrer sur le terrain, passer par la foret environnante… Une foret assez dense et surtout sur un terrain assez abrupte. Une fois dedans, on a du mal à s’orienter et forcement on se perd. On sort nos téléphones, se localise et arrivons finalement à un grillage avec un trou… Bon il s’avère que cet accès donne finalement sur une base qui elle est bien en activité.
Là on rebrousse chemin directement, et je pense à ce que mes amis gurkhas pourraient nous faire si ils nous choppent là !

gurkha

On retourne dans la foret, et on fini par localiser le véritable accès… On escalade un grillage assez neuf (et assez haut). Voila à partir de maintenant on peut se faire choper à n’importe quel moment. D’autant que ces messieurs qui assurent la sécurité ont la réputation de camper des heures devant les accès connus du terrain, prêts à cueillir le premier intrus !

On passes par plusieurs bâtiment désaffectés donc l’intérêt nous apparait immédiatement nul. Nous les contournons en essayant de rester cacher… L’urbex c’est finalement qu’une vaste partie de cache-cache avec des gens pas contents de te trouver ! On marche dans les ronces, les fougères, passe entre les arbres denses. Nous localisons finalement le  bâtiment… Il est situé de l’autre coté d’une route qui semble fréquemment utilisé (il y a de nombreuses traces de pneu !). Ces messieurs les gurkhas doivent également patrouiller en voiture. On traverse rapidement et escaladons la grille qui entoure l’hôpital… Nous voici enfin dedans.
Nous faisons le tour, tout semble avoir été refermé dans la plus pure tradition anglaise : un beau planchage bien professionnel, des panneaux de bois épais de 5 cm fixés par des vis indémontables.
Bon ca pue un peu notre premier spot anglais.
Nous finissons finalement par trouver un accès… Ça y est nous sommes cette fois bien cachés, on a gagné la partie de cache-cache…

Photos

Commentaires

Commentaires