Maison Dave

Récit

La voilà ! La voilà la maison que nous attendions depuis le début de nos carrières d’urbexeurs !
Une villa figée dans le temps, intacte, pleine d’une vie passée mais encore inexploitée par les urbexeurs ou autres visiteurs.
Alors que nous circulons entre deux spots, notre ami Skulicious nous crie depuis le fond du siège de la Mégane, d’une voix calme et douce comme vous ne pouvez l’imaginer : « LES GARS ARRÊTEZ VOUS PUTAIN, CETTE BARAQUE C’EST UNE PUTAIN D’FRICHE !!! » (ma mémoire me faisant défaut, les propos relatés ne sont pas ceux exactement prononcés par la personne susnommée et ont pu être retravaillés pour coller à l’histoire :D).

On s’arrête donc, recule et observe le lieu… Bon bah comme ça, ça ne paye pas de mine ! Mais autant en avoir le cœur net et aller vérifier tant que nous sommes là. On se gare et rentre par l’arrière de ce qui s’apparente à un corps de ferme. Le premier contact ne laisse rien présager de bon… une vieille écurie et un amas de bazar de ferme…

On continue à avancer vers la maison et on se rend compte que tout est bien fermé sauf, bizarrement, la fenêtre du premier étage grande ouverte. « Heu les gars vous êtes sûr que c’est abandonné, si ça s’trouve on va tomber sur un vieux en train de faire sa sieste ! ». Encore une fois, il faut en avoir le cœur net.

On trouve une vieille échelle dans la grange et commence à monter pour rentrer par la fenêtre, là Skulicious, de son prénom David nous prévient « Les gars si c’est abandonné, j’vous préviens ça sera la Maison Dave ».
Nous confirmons tout de suite l’état d’abandon présagé de la maison, 3 centimètres de poussière recouvrent tous les recoins de la maison. Et merde… on va devoir l’appeler la Maison Dave :p

Ou fait un rapide tour des lieux sur les 2 étages, c’est magnifique. Tout est là, rien n’a bougé depuis au bas mot une dizaine d’années. Les photos de familles, les jeux de cartes, la vaisselle, le poste à galène… tout est encore là, prêt à dévoiler le passé des anciens occupants.

Pas de temps à perdre, nous avons un énorme travail photographique à abattre pour immortaliser le maximum de scènes… nous passons un peu plus de 2h30 dans cette maison avant de repartir, comme a notre habitude dans le calme et la tranquillité, avec un petit sourire de satisfaction et de fierté.

Photos

Commentaires

Commentaires